Catégories
Communiqués

ALERTE ORANGE – MARCHE du 6 JUIN reportée : du répit sur la ligne….

IMPORTANT: pour plusieurs raisons, nous devons prendre en petit comité (*) une décision urgente :

La marche prévue initialement le 6 juin 2020 est reportée

  • suite à la réunion de ce jour en préfecture (voir ci dessous) et soucieux d’agir dans un cadre légal, nous adapterons l’organisation de l’événement et respecterons les démarches réglementaires liées au contexte sanitaire actuel, on est toujours en urgence sanitaire apparement. Le sous préfet insiste bien sur notre liberté de manifester, mais pas demain.
  • Nous avons eu de nombreux contacts avec des collectifs et organisations Finistériennes souhaitant participer activement à cet événement. Il nous semble important de nous mettre en lien avec eux afin de pouvoir les intégrer dans l’organisation et que chacun y trouve sa place.
  • Ayant pressenti un nombre de participants important, une organisation plus aboutie semble nécessaire : sécurité, autorisations, nous sommes donc en attente des prochaines étapes du déconfinement.
  • Des éléments de communication (autocollants, banderoles, affiches) sont toujours en attente.

Nous allons donc nous remettre au travail ensemble  dès à présent afin de trouver une nouvelle date et améliorer l’organisation de cette marche. Toutes les suggestions sont les bienvenues, peut être à l’occasion du feu de la St Jean ?

Compte rendu de la réunion en préfecture ce jour.

Présents : Manuel Queinnec, Éloïse Le Breton, Erwan Pianezza, Mr Marx (sous-préfet), un membre de la direction des services territoriaux

La réunion avait pour but de répondre à la demande du collectif d’être reçu pour faire entendre sa voix auprès de la préfecture.

Nous avons donc pu :

Demander que le collectif soit intégré et concerté pour toutes discussions et évolutions du projet.

Signaler la situation juridique du collectif : recours non suspensif en attente de jugement

Présenter un historique du projet depuis la réunion publique d’avril 2019

Alerter M. Le Sous préfet sur le caractère historique, patrimonial,  et les enjeux touristiques et économiques liés à l’environnement naturel de Locronan qui est préservé depuis des siècles, voire des millénaires pour la troménie : à Locronan nous l’avons rappelé, décor de cinéma, les cables ont été enterrés dans les années 80.

Insister sur les possibilités techniques offertes par la fibre, notamment en terme de connexion internet mais aussi de téléphonie mobile (voir site orange)

Rappeler que d’autres alternatives techniques existent à titre individuel

Souligner le manque de concertation entre la population et Orange

Insister sur la présence et le soutien d’autres collectifs dans le même cas, particulièrement avec Orange

Echanger sur les choix de société que nous réserve l’avenir numérique (5G : des milliards de nouveaux gadgets?), que nous souhaitons aussi écologique, en milieu rural, le rôle de l’état, des sociétés privées, et des infrastructures.

Rappeler la position du collectif : ce projet d’antenne ne peut se faire dans ces conditions.

De son coté le sous préfet insiste sur son rôle de garant de l’état de droit, qu’il est amené à faire respecter la loi, chose sur laquelle le collectif est entièrement d’accord.

Il nous conseille de prendre contact avec le député de notre circonscription afin d’échanger sur le coté législatif de notre situation.

Il s’engage à demander pour le collectif une rencontre avec la société Orange. Nous attendons donc son retour.

Une réponse sur « ALERTE ORANGE – MARCHE du 6 JUIN reportée : du répit sur la ligne…. »

Merci à tous trois pour votre intervention de ce matin
Le compte rendu est clair et conforme à nos échanges
La prise de contact avec le député me semble pertinente
À bientôt pour la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *