Catégories
Revue de presse

Ouest – France Non à la 5 g : opération conviction

Les membres du collectif contre l’antenne relais ont profité de la distribution de masques par la mairie pour sensibiliser la population.
Pour Catherine et Yuna, présentes mercredi et samedi aux portes de la salle municipale, l’objectif est clair : rallier un maximum de personnes à leur cause et sensibiliser les Locronanais. « Beaucoup de gens suivent l’affaire de l’antenne de loin mais ne s’impliquent pas. Notre but est de mobiliser, mais aussi d’expliquer ». La plupart des habitants rencontrés sont favorables au collectif et inquiets des risques sanitaires et esthétiques de la construction de l’antenne. Comme cette femme d’une soixantaine d’années qui s’exclame : « je suis passée devant le champ ce matin et je vais vous rejoindre pour assurer des permanences ». De quoi rebooster les deux jeunes femmes qui doivent aussi affronter les incompréhensions des partisans de l’antenne. Pour Yuna, c’est parfois l’occasion de faire de la pédagogie et d’expliquer ce qu’est la 5 g. « Moi, je suis pour l’antenne parce que sinon mon téléphone ne fonctionnera plus » peut-on entendre dans les groupes qui discutent. Pour d’autres, il s’agit d’une évolution naturelle du progrès contre laquelle on ne peut rien. « On doit continuer à démontrer que, pour l’instant, on n’a pas assez d’infos sur le déploiement de ces antennes et sur les dangers pour le vivant. Dans le doute, on préfère que nos enfants ne soient pas exposés à ces risques » explique Catherine. Et ils sont de plus en plus nombreux à penser comme elle. Environ cinquante personnes sont dorénavant mobilisées. Prochaines étapes ? Défendre une consultation locale, être représentés à la réunion à la préfecture le 25 mai et organiser des événements en lien avec les autres villes et villages concernés par la construction d’antennes. Loin de s’essouffler, le mouvement se structure et possède désormais sa propre page Facebook et son site Internet.
Infos : http://collectiflokorn.org

Source : Ouest France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *