Catégories
Revue de presse

Ouest France – Antenne Orange : le début des travaux se précise

Le collectif contre la construction de l’antenne relais appelle à la mobilisation, tandis que le chantier est prêt à débuter.
Ils étaient une vingtaine ce jeudi mati à Ti Nevez Leustec, lieu de la construction de la future antenne relais Orange, réunis pour protester contre le début des travaux.

Les camions de la société sous-traitante sont arrivés dans la matinée. « Pour nous, tous les indicateurs sont au vert » précisent-ils. Plus aucun obstacle, donc, à la construction d’une antenne de 40 m de hauteur à quelques kilomètres à peine du bourg historique de Locronan ? C’est sans compter sur la ténacité des membres du collectif contre le projet qui ont tenté par tous les moyens de freiner la construction. Pour eux, tant que le recours déposé l’an dernier n’est pas passé en justice, tout est encore possible. Ils soulignent également que le propriétaire du terrain, contraint par Orange, a enfreint la loi en abattant des arbres en pleine période d’interdiction. Du côté de la mairie, qui a pourtant donné son accord au projet, on s’indigne aujourd’hui contre l’État et notamment certains articles de la loi Elan qui interdisent aux maires de revenir sur leurs décisions. Autre signe d’une volonté de l’État de laisser toute liberté aux entreprises de téléphonie, une ordonnance datant de mars dernier permettant aux opérateurs d’installer les antennes sans tenir compte du code de l’urbanisme. Pour les habitants, débuter les travaux en plein confinement est un biais pour museler toute résistance. Ils s’élèvent contre l’extension de la 5 g à tout le territoire sans même consulter les riverains, de plus en plus inquiets des conséquences sanitaires et environnementales. En présence de la gendarmerie et de Thierry Caubet, adjoint à l’urbanisme, des échanges ont été tentés. On a appris notamment la tenue d’une réunion entre le maire et Orange le 25 mai. Mais les habitants savent que les constructeurs n’attendront pas cette date pour mener à bien le projet. Ils ont commencé à organiser des tours de garde aux abords du champ concerné et comptent bien mobiliser un maximum de personnes.
Contact : Eloise Le Breton – 06 33 28 78 18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *