Catégories
Revue de presse

Le Télégramme- Antenne relais téléphonique à Locronan – un collectif et la municipalité contre le projet

Plus d’une trentaine de personnes a pris part, jeudi soir au manoir de Kerguénolé, à une information publique relative à l’installation d’une antenne-relais par l’opérateur de téléphonie mobile Orange, au lieu-dit Ty Nevez Leustec.
Le collectif Antenne protection Lokorn, a fait une mise au point sur les objectifs de sa démarche et évoqué l’engagement du maire de Locronan, Antoine Gabriele, également présent.
Lors de la réunion publique du 9 avril, animée par Orange concernant la fibre optique et l’antenne-relais, l’élu s’était engagé « à tout faire annuler pour que cette antenne d’une hauteur de 40 m ne soit pas installée ».
Après lecture d’une lettre contestant sa requête, l’élu s’est insurgé devant la loi Élan qui fait écran : « Je partage vos convictions et je n’accepte pas qu’une loi de la République empêche un élu d’agir sur son territoire », a-t-il répondu à l’auditoire. Il s’est juré de tout mettre en application pour arrêter cette opération et de trouver une solution afin d’obtenir une amélioration de réseau sollicitée pour une amélioration de service. Le collectif réuni quant à lui a effectué, entre autres, un recours en assistance, auprès du tribunal administratif de Rennes qui statuera sur la procédure. « Locronan n’est pas classée en zone blanche, donc ce n’est pas nécessaire d’avoir cette antenne », a souligné Emmanuel Queinnec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *