Catégories
Environnement 5G Santé

Alternatives à l’antenne de téléphonie mobile de Locronan

Alors que le réseau souterrain de fibre optique se déploie à Locronan et que l’intelligence artificielle entre dans nos foyers,  il existe sans aucun doute des solutions pour améliorer la réception mobile des personnes qui le demandent, et dont certaines ont eu l’occasion de s’exprimer publiquement en réunion publique du 09/04. Il est donc tout à fait extraordinaire que

  1. Orange n’ait pas encore répondu à notre demande publique d’avoir des explications techniques sur le projet d’antenne et les alternatives envisageables
  2. dans le même temps, puisque désormais l’opposition des habitants est publiquement actée et soutenue activement par les élus depuis cette réunion publique du 09/04, Orange ait en revanche répondu à la demande officielle de retrait de ce projet, formulée par la municipalité dans un courrier qui a été lu publiquement en réunion publique du 25 avril, la réponse d’Orange invoquant la loi Elan a donc été lue publiquement aussi, cette entreprise privée persiste  dans son intention au mépris de l’avis contraire de la population concernée et des élus de la commune. En tant qu’ancien élu et comme le souligne très bien le maire en place, on ne peut accepter ce passage en force au mépris de la démocratie locale.

Sollicité publiquement, en réunion publique du 25 avril, de manière informelle, par le premier magistrat, que je remercie, de la commune de Locronan, pour apporter des éclaircissements techniques sur les alternatives éventuelles à l’installation d’une antenne de 40m dans la campagne du célèbre village classé, je me permets donc une réponse tout aussi publique, informelle et espérons le constructive. J’écris en tant que néophyte, je n’y connais rien en téléphonie mobile et j’en profite au nom du Collectif « Antenne Locronan » pour répéter ma première demande publique du  09/04/2019 (Ouest France, le Télégramme) au représentant d’Orange d’impliquer ses services d’ingénierie et de présenter aux habitants de Locronan les possibilités de solutions alternatives, dont nous trouvons par ailleurs plein d’exemples à bas coût sur internet (lien), et même chez Orange directement !!! Ceci concerne les solutions indoor apparement (à l’intérieur ??) , encore une fois et je le répète j’y connais rien.

Il importe en premier lieu de bien réaffirmer au nom du collectif d’opposants que l’opposition à la pose d’une antenne de 40m de haut n’implique aucunement l’opposition systématique à l’usage de la téléphonie mobile, et ne constitue pas non plus un refus du progrès technique. En effet, la couverture mobile sur la commune de Locronan fonctionne, nous ne sommes pas dans une zone blanche, il existe certes des zones de faible couverture où le signal mobile ne fait pas satisfaction, la construction du bourg de Locronan date du 16e siècle et la belle pierre qui attire tant de visiteurs participe probablement de cette légère déficience de transmission du signal, enfin encore une fois j’y connais rien. Un mal pour un bien, je n’ai encore rencontré aucun habitant qui serait prêt à sacrifier, pour cette fameuse barre supplémentaire de reception, la belle vue dont nous bénéficions, l’environnement unique préservé depuis des siècles, le caractère sacré du parcours de la Grande Troménie, l’héritage architectural que nous ont transmis les ancêtres, la dynamique sociale qui en découle, bref un site unique que nous avons choisi d’habiter pour ces mêmes raisons, entres autres.

Deuxième chose, on parle souvent des problèmes de sécurité que pose la non réception du signal, en cas d’urgence. A ma connaissance, la téléphonie fixe fonctionne encore, il n’est pas  question de remplacer les téléphones fixes par rien du tout, et les pompiers répondent aussi bien au téléphone quand celui ci est fixe qu’un mobile. Ou alors j’ai loupé un truc. Nous avons tous connu des situations d’urgence, et je me souviens particulièrement d’une situation où le mobile n’a joué aucun rôle car ce sont les habitants qui ont porté secours à une personne âgée -que nous connaissions tous car elle est la star de l’exposition photo ballade qui sera inaugurée dans quelques jours –  tombée dans la rue de l’église, elle fut alors prise en charge dans le troquet local que je ne nommerais pas non plus, puis rapidement ensuite par les pompiers. L ‘ antenne qu’Orange prévoit de poser au coeur d’une vallée magnifique, visible depuis les hauteurs panoramiques de la montagne classée de Locronan, ne fera rien, strictement rien, pour améliorer la sécurité des personnes âgées et   vulnérables qui ont surtout besoin d’être entourées comme c’est le cas actuellement je le souhaite. C’est notre rôle à tous d’entourer nos voisins âgés vulnérables, ce n’est pas le rôle d’Orange qui n’a rien à cirer des personnes âgées des personnes âges et vulnérables. Orange est là pour gagner de l’argent.

Le rôle d’Orange, troisième chose, donc, c’est de gagner de l’argent avec les forfaits mobiles. Ils y arrivent très bien (j’y connais rien non plus mais on parle de dizaines de milliards par an d’après eux même, quelqu’un peut m’en écrire plus ??), il font des profits énormes, tant mieux pour eux, ils ont donc les moyens de nous proposer des solutions alternatives pour l’amélioration du signal chez les habitants qui le demandent. Enfin si Orange trouve que c’est la solution la moins chère d’installer une antenne, j’en sais rien mais le kit amplificateur qui est déjà disponible pour les quelques personnes qui se sont manifestées semble coûter quelques centaines d’euros tout au plus. Le prix d’une antenne, j’en sais rien non plus mais le quotidien Le Monde cite en janvier 2018 un débloquage de 3 à 4 milliards d’euros (qu’est-ce qu’un milliard de différence franchement) pour 7000 antennes. C’est surement une estimation à 2 balles mais bon 3 milliards divisés par 7000 ça fait cher le relais téléphonique , enfin beaucoup plus cher que le prix des baraques voisines qui va chuter, ça par contre c’est sur. Quand aux éventuels problèmes de santé, j’y connais rien non plus, ça c’est pas non plus le problème d’Orange apparament. Ce qui compte finalement, c’est que les résidents n’en veulent pas, point.

Locronan en 1808, dessin de Hervé Le Bihan

4e chose, j’ai la chance de pouvoir bénéficier du conseil technique d’un ami ingénieur qui connaît un tout petit  peu le sujet : l’affaire est donc extraordinairement complexe techniquement, tout ce que je retiens de notre longue conversation est qu’à son avis l’antenne de 40m présente une meilleure solution que plein de petits relais, un peu comme un gros phare serait plus avantageux que plein de petites loupiottes. Admettons que ça se discute, c’est précisément ce qu’on demande à Orange. Autre détail que j’ai retenu, et toujours sous réserve d’informations techniques officielles que nous attendons, les émissions d’onde se font du haut vers l’horizon à 3/4 degrés vers le bas (??) pour une couverture de 120 degrés, l’habitant au pied de l’antenne ne serait pas affecté par le signal, j’ai bien dit au pied de l’antenne (la petite maison sur la photo Où ça ? ici !), ce qui n’exclut donc pas les conséquences sanitaires sur les maisons du Creac’h à quelques centaines de m de là. Voilà donc une réponse technique d’une personne qui s’y connaît un peu mieux que moi, mais beaucoup moins que les ingénieurs d’Orange auxquels, encore une fois, nous faisons appel pour d’une part nous éclairer et d’autre part trouver une solution alternative à cette antenne que la population et les élus refusent en bloc. Tiens j’y pense puisqu’Orange a quelques centaines de milliers d’euros à  investir sur la commune, pourquoi ne pas travailler avec la population pour reconstruire la flèche de l’église détruite par la foudre en 1808 ? Ils ont bien trouvé un milliard en quelques heures pour reconstruire Notre Dame de Paris en 2019, Locronan attend depuis 2 siècles, c’est peut être le moment et on pourrait en profiter pour mettre plein d’antennes de téléphonie mobile là-dedans ? Ca peut surement se faire en moins de 5 ans et sans aucun doute ce projet fairait une bonne publicité aux entreprises privées comme Orange et autres qui ne manqueraient pas de marquer ainsi leur attachement au patrimoine ? La Fondation Orange précise d’ailleurs, et là on rigole bien et on pleurniche dans les chaumières du nevet :

« Au plus près des populations locales, nos fondations s’engagent pour favoriser le bien-être et le bien-vivre ensemble. Nous travaillons en étroite collaboration avec les filiales du Groupe, et en partenariat avec des associations et des ONG locales. Pragmatisme et efficacité pour les bénéficiaires guident nos choix dans les projets à soutenir. »

Voilà, c’est tout ce que je peux dire sans y passer la nuit, car on a tous autre chose à faire que nous battre contre un pylone de 40m de haut sur le terrain de jeu de nos enfants, et de promenade de nos parents, et de détente pour tout le monde,  encore une fois je n’y connais rien en téléphonie mobile, et je réitère ma demande publique et cette fois-ci écrite, de rencontrer en réunion publique les personnes d’Orange qui sont responsables de ce projet délibérement refusé par ses riverains depuis qu’ils ont appris son existence par hasard, il y a quelques jours. Si la salle de Ti Lokorn ne leur plaît pas, pourquoi ne pas leur faire découvrir notre belle campagne à l’occasion d’un moment convivial et musical sous l’un des magnifiques hangars agricoles du coin, comme savait si bien le faire notre maire actuel avant son élection ?

Signé ERWAN PIANEZZA, habitant de Locronan et élu adjoint au maire de Locronan de 2008 à 2013, texte daté du 25/04/2019, reproduction partielle interdite, reproduction intégrale si cela vous chante et avec mon accord écrit, mais je vous invite à  surtout citer l’adresse originale du blog (lien) car cet article évoluera selon les précisions techniques dont je disposerai, car comme vous j’y connais rien. Vous êtes invités à commenter ce texte ci dessous, tout ce qui est publiable le sera publiquement, j’ajoute que je suis aussi le créateur de site comme ça les choses sont claires. J’invite les personnes et entreprises favorables à ce projet à s’exprimer aussi, car pour l’instant je n’entends que les opposants et il est important que tout le monde s’exprime, de manière anonyme cela va de soit si vous le souhaitez, mais si 500 personnes à Locronan expriment à Locronan leur volonté d’installer ce foutu pylone de 40m au coeur de notre belle vallée, c’est la démocratie, allons y alors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *